Un quatuor de haut niveau pour le Magnificat

 

Anne-Laure

Anne-Laure Josse-Binet

débute la musique à Dinan, dans les classes de piano, de chant et de trompette. Puis elle poursuit ses études à Rennes et obtient une médaille de piano et une médaille de formation musicale au CNR ainsi qu’une licence de Musicologie à l’Université de Haute-Bretagne.

Après avoir débuté le chant avec Yvette Chesnay à Dinan, elle entre dans la classe de Bernard Clément, au Conservatoire de Région de Nantes, où elle obtient une médaille d’or. Désireuse de poursuivre ses études de chant et d’en faire sa profession, elle travaille avec Denise Dupleix, professeur à l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris et suit également des cours d’interprétation de la musique française des XVIIè et XVIIIè siècles avec Jean Saint-Arroman, musicologue.

Ces divers rencontres l’amènent, parallèlement à son poste de professeur de chant, à se produire régulièrement en spectacles ou concerts avec diverses formations, choeurs et orchestres. Son répertoire s’étend de l’époque baroque aux compositeurs du XXè siècle, avec une prédilection pour Bach, Mozart et les musiques françaises et anglaises.

 

 

Manassès 1

 

Josiane Manassès

Professeur de Sciences-Physiques au lycée Châteaubriand à Rennes, cette passionnée de musique a toujours su mener de front son activité professionnelle et une intense activité musicale. Flûtiste de formation, elle a été plusieurs années Flûte solo à l’Orchestre Universitaire de Rennes, avant de suivre l’enseignement du chant auprès d’Anne Finet, puis d’Oleg Afonine. Choriste au sein du Chœur Sévigné et du Chœur de Chambre Kamerton, Josiane a récemment chanté en soliste le Gloria de Vivaldi avec le Chœur des 4 vents de Riantec, le Magnificat de Bach et le Dixit Dominus de Haëndel avec le Chœur Sévigné. Elle s’est également produite en soliste avec l’Orchestre Universitaire de Rennes dans des extraits de <<des KnabenWunderhorn>> de Mahler, et avec l’ensemble à cordes Ascorda pour l’interprétation de <<Il Tramonto>> de Respighi. En octobre 2016, nous avons pu également l’entendre à l’église de Vezin le Coquet dans le Stabat Mater de Pergolèse, puis en novembre dans un récital Schumann/De Falla à la médiathèque de Vezin le Coquet.

 

 

 

Richard Bousquet

 

 Richard Bousquet   étudie le chant auprès d’Yves Sotin, Jacqueline Bonnardot, Fusako Kondo dans les CNR d’Agners, Tours et Paris. En parallèle de sa licence de Musicologie, il fait ses premiers pas sur scène avec le choeur du Grand Théâtre de Tours.

Engagé à l’Opéra Studio des Jeunes Voix du Rhin, ilo travaille avec les metteurs en scène  Yves Coudray, Mariame Clément ainsi que lezs chefs de chant Antoine Palloc et Lira Parfeevets ui lui permettent  de débuter en tant que soliste : Don José dans Carmen, Bruto dans Lucrezia  de Respighi, et Titus dans La Clémence de Titus  de Gluck à l’opéra de Strasbourg, Mulhouse et Colmar.

Pensionnaire au CNIPAL, il reçoit les conseils de Tom Krause, Mady Mesplé, Yvonne Minton, David Syrus, Nadine Duffaut. Il chante Pluton et Aristée dans Orphée aux enfers de Jacques Offenbach à l’Opéra de Marseille. Plus récemment, il se perfectionne auprès de Mme Teresa Berganza, de Mme Luciana D’intino ainsi que du ténor Giuseppe Sabbatini.

Ces dernières années, il interprète à l’Opéra de Metz différents rôles dans Ariane à Naxos  de Stauss, Le Caïd d’Ambroise Thomas, Les Mousquetaires au couvent. Il chante Borsa dans Rigoletto pour le festival Musiques au coeur d’Eve Ruggieri. Le Centre Lyrique d’Auvergne l’engage dans le rôle de Léandre du Médecin malgré lui de Gounod. En Russie, il chante avec Isabelle Vernet. En Belgique, Vilgilia de Wolfgang Rihm. En Suisse, Die Schauspieldirektor de Mozart. Il chante aussi Pélleas dans Pélleas et Mélisande de Debussy.

Richard Bousquet chante régulièrement le répertoire sacré, notament le Requiem de Mozart (Cannes, Toulon, Metz). Il a chanté également une vingtaine d’opérettes à Strasbourg, Nice et St Etienne.

 

 

Matthis 2

 

Matthis Lemonnier

Il a commencé la musique à l’âge de 6 ans par la batterie, puis à 14 ans il s’est mis à la guitare et enfin au chant à 17 ans. Depuis 4 ans il est en classe de chant lyrique au Conservatoire de Rennes et il vient de valider un diplôme de Chant Musiques actuelles. Il est également membre du groupe de Métal symphonique Season Of Tears.

Matthis Lemonnier chante régulièrement dans le choeur Prolatio du Conservatoire de Rennes.

Il a participé dernièrement comme basse à la Petite Messe Solennelle de Rossini avec la chorale l’Echo de la Forêt de Liffré. Il a déjà chanté plusieurs fois sous la direction d’Alain Fromy : Cantate pour la mort de Joseph II de Beethoven, Stabat Mater op 16 de Rheinberger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *