Choeur et orchestre préparent les concerts Schubert

L’Atelier de chant choral se retrouve un samedi après-midi par mois, sous la direction d’Alain Fromy, pour apprendre le Magnificat et le Stabat Mater de Franz Schubert. Deux oeuvres très différentes : le Magnificat, vif et éclatant, qui évoque bien la joie de Marie et du croyant. Le Stabat Mater beaucoup plus retenu, où la douleur de la mère du Crucifié est toute intérieure.

De son côté, l’orchestre met au point l’Ouverture Die Zauberharfe, qui commence par de grands accords qui introduisent un thème très chantant murmuré par les vents. Arrive un deuxième thème, léger et bondissant  qui va amener un troisième thème beaucoup plus lyrique.

Quant à la Symphonie inachevée, bien connue des mélomanes, le travail du chef est de bien coordonner tous les instruments, chacun ayant dans sa tête sa propre interprétation.
Aff schu 3a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *