Carl Philipp Emanuel BACH

 

CPE Bach

 

Ce deuxième fils de Jean-Sébastien Bach et de Maria-Barbara est né à Weimar le 8 mars 1714. Il travailla dans un premier temps avec son père et, après des études de droit, devint en 1738 claveciniste dans l’orchestre du prince héritier de Prusse. . Quand celui-ci devint roi sous le nom de Frédéric II en 1740, il le suivit à Potsdam puis à Berlin.

A la mort de son parrain Telemann en 1767 il lui succéda comme directeur de la musique à Hambourg, poste qu’il occupera pendant 20 ans, de 1768 à 1788, année de sa mort.

C’est un maître de la musique instrumentale, et plus particulièrement du clavier, qui marquera son époque que ce soit par ses Sonates ou son « Essai sur la véritable manière de jouer des instruments à clavier ».

« Un musicien ne peut émouvoir que s’il est ému lui-même » avait-il coutume de dire. Il est l’un des représentants de l’ Empfindsamkeit (sensibilité en français), courant musical en réaction au rationalisme. Sa musique est pleine de surprises harmoniques et rythmiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *